Petits gâteaux corses au Brocciu : les "Fiadone"

Publié le par Clem's

DSC02537.JPG

"Un petit délice" comme l'indique le Magasine SAVEURS d'où est tirée cette recette. 

Le fiadone est le dessert le plus connu de la gastronomie corse. Sans farine et à base de fromage frais brocciu, il fait penser au cheesecake au citron avec une texture plus grumeleuse, plus rustique disons !

Servez-le en guise de dessert frais et léger avec un petit verre de Limoncello.

Ils ont eu beaucoup de succès même si Julien a fait remarquer qu'il manquait une base de spéculoos comme dans un cheesecake. Pour ma part, j'ai apprécié cette texture simple, aérienne et acidulée. 

 

Ingrédients pour une douzaine de mini fiadone :

 

400g de brocciu (j'en ai trouvé au rayon frais du Monoprix)

3 oeufs blancs et jaunes séparés

175g de sucre en poudre

1 citron non traité

 

Réalisation :

 

1-Préchauffer le four à 180 C°. 

2-Fouetter le brocciu dans un saladier afin de le détendre. Prélever le zeste du citron et presser le jus.

3-Séparer les jaunes des blancs d'oeufs. Ajouter les jaunes au brocciu avec le jus et le zeste de citron et la moitié du sucre. Fouetter à nouveau afin d'homogénéiser l'ensemble.

4-Battre les blancs en neige bien ferme à l'aide d'un batteur électrique puis ajouter le reste du sucre et fouetter à nouveau.

5-Ajouter les blancs d'oeufs à la préparation au brocciu avec précaution puis répartir la pâte dans des moules à muffins en silicone jusqu'au 2/3.

Enfourner pour 35min puis laisser les gâteaux refroidir avant de les déguster.

Publié dans Gros gâteaux

Commenter cet article

Palma 21/08/2012 18:55

Tout d'abord pourquoi partager cette recette avec toi? Mon fils aîné , d'ailleurs qu'il est beau mon fils!, cuisine. Tes recettes agissent comme des filtres d'amour sur ses copines! Il les séduit
toutes avec tes desserts et pourtant il n'a pas besoin de cela car comme je te le disais : Dieu qu'il est beau mon fils.
Donc en mère reconnaissante de ce que tu fais pour lui, je vais te confier la recette de mamone. Si Julien persiste à proposer un fond en spéculos, incite le à prendre le maquis, par sympathie pour
lui et parceque c'est ton AMI ;)).

Tout d'abord les ingrédients: 500g de brocciu frais, 6 œufs, 300g de sucre, 1 zeste de citron ou 1 verre à liqueur d'eau de vie.

Le brocciu: élément essentiel de la recette est à acheter bien frais, baignant dans son petit lait. Demander à son fromager et oublier les supermarchés!

Les œufs: assure toi de leur fraîcheur et qualité.

Tu bas les oeufs: je n'ai pas dit fouetter jusqu'à ce que.... Non bien battus. Tu y ajoutes lle fromage écrasé à la moulinette ou à la fourchette mais surtout pas réduit en bouillie malheureuse!
Maintenant incorpore ton sucre et le zeste de citron ou l'eau de vie, tu choisis.
Tu huiles un plat à four à bord haut. Tu verses ton mélange délicieux et tu enfournes à four doux 45 mn environ.

Tu te fais bellla pendant ce temps et tu invites les amis (les vrais) pour déguster tiède ou froid ce mets ancestral si simple à préparer.

À ton tour je te surveille, tu as le droit de lécher la cuillère si tu veux.

Mamone ne m'en voudra pas: je fais ça pour le petit car il finira bien par trouver une petite qui me plaît grâce à toi.

Clem's 22/08/2012 07:36



Merci beaucoup !!



Palma 16/08/2012 17:31

ô rage ô désespoir ô pâtissière ennemie... que vois je un fiadone pâle comme un anglais qui arrive en vacances. les fiadones de mon pays sont dorés et les blancs ne sont pas les ennemis des jaunes
c'est ensemble qu'il faut les battre.
si tu es brave, promis je te confierai dans le coin de l'oreille, la recette de mamone.... mais pour cela tu vas les manger toute seule tes petites choz jaunes que tu as osé appelé FIADONE.
pace e salute

Clem's 17/08/2012 16:02



Ah ton message me fait sourire Palma...


Ecoute en effet, je suis loin d'être une spécialiste de la gastronomie corse même si je l'apprécie beaucoup...Néanmoins, ces petits "faux" fiadone n'étaient pas mauvais du tout. 


Avec plaisir j'aimerais connaître ta recette et referai un article en honorant la recette originale..


A bientôt,


Clem